Aller au contenu principal du site
FACEBOOKINSTAGRAM

POÊLES A BOIS

Poêles à Bois, Caractéristiques

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

Le poêle à bûches est le système le plus connu. Son fonctionnement est très simple : il restitue la chaleur émise lors de la combustion de bûches. En revanche, les bûches sont un combustible non maîtrisable qui, une fois allumées, doivent brûler entièrement. Il libère donc une grande quantité d’énergie qui parfois peut entraîner un inconfort dû à la surchauffe de la pièce où il est installé.

Il existe différents types de poêles à bois mais tous fonctionnent globalement de la même manière. Après avoir effectué l’allumage, une aspiration naturelle va se créer grâce au conduit d’évacuation des fumées : c’est le tirage qui est essentiel au fonctionnement d’un poêle à bois. Pour régler l’intensité et l’allure de combustion, et donc la chaleur, il est nécessaire de moduler l’arrivée d’air du poêle à bois. Ce réglage permet de contrer les différences de tirage liées à la température dans le poêle et aux conditions extérieures.

LE CHAUFFAGE PAR RAYONNEMENT : comment ça fonctionne ?

Les poêles à rayonnement sont caractérisés par la forte chaleur qu’ils émettent à proximité. Ils sont traditionnellement constitués d’une épaisse couche d’acier ou de fonte montant à haute température lors de leur fonctionnement et diffusant la chaleur dans la pièce.

LA DOUBLE COMBUSTION : écologie rime avec économie

Les progrès technologiques ont considérablement réduit la quantité de bois nécessaire dans les poêles à bois modernes par rapport aux anciens foyers pour produire la même quantité de chaleur. Si vous faites fonctionner votre poêle à bois correctement, vous pourrez réduire votre consommation de bois quasiment de moitié. De cette façon, vous obtiendrez le maximum de chaleur sans affecter vos voisins, tout en économisant de l'argent en réduisant votre consommation de bois. 

QU'ENTENDONS-NOUS PAR DOUBLE COMBUSTION PROPRE ?                          

Lorsque le bois est chauffé, des gaz et les particules sont libérés. Dans un vieux foyer, ceux-ci sont transportés directement vers le haut et hors de la cheminée sous forme de fumée et de suie. Les poêles JOTUL sont dotés d’une arrivée d’air tertiaire préchauffé, canalisé en partie haute de la chambre de combustion par une rangée de tuyères. Au contact de ces « brûleurs », les gaz et particules contenus dans les fumées s’enflamment et sont détruits à 90%. Une seconde combustion est ainsi créée !

AUTONOMIE D'UN POELE A BOIS

L’autonomie d’un poêle à bois est un facteur de choix important car elle détermine le nombre de rechargements et l’absence autorisée avant que votre poêle ne s’éteigne (fonctionnement continu), autonomie de plus de 10 h, intermittent.

La combinaison idéale reste d’opter pour un poêle à bois au volume de chauffe en adéquation avec votre habitation et vos habitudes de confort.

NOS CONSEILS POUR BIEN CHOISIR VOTRE BOIS DE CHAUFFAGE : (voir tableau PCI : pouvoir calorifique du bois)

1- L’essence : Les feuillus durs (le chêne, le charme, le hêtre, le frêne…) apportent l’un des meilleurs pouvoir calorifique. Les feuillus durs sont très denses, la combustion est donc plus longue. Les feuillus durs : 

2- L’humidité :  Un bois de chauffage “prêt à l’emploi” ne doit pas avoir un taux d’humidité supérieur à 20 %, autrement dit, un bois sec. (18 mois de stockage)

3- La provenance du bois : Privilégier les circuits courts est plus écologique et favorise à la fois l’emploi local et l’utilisation d’une ressource abondante en France.

La bûche compressée a pour avantage d’avoir un usage facile mais a surtout une importante puissance calorifique.

CHALEURECO et JØTUL

Enregistrez votre appareil en ligne pour bénéficier de l'extension de garantie jusqu'à 25 ans. La garantie s'applique uniquement si l’appareil a été installé par nos soins.